La bataille de Fe'i_Pi

 C’est en septembre 1815 que Pomaré revint à Tahiti avec une troupe considérable et le 12 novembre eut lieu la bataille de Fei Pi qui lui a permis de défaire ses ennemis, les Oropa’a et les Teva, conduits par le roi Opuhara. Cette guerre eut pour champ de bataille, une zone comprise entre la rivière Punaruu et la rivière Orofero. Ce fut également un affrontement entre les adorateurs de Oro et les armées de la nouvelle religion chrétienne que Pomare venait d’adopter. 

La dynastie des Pomaré était ainsi, définitivement installée et reconnue par les missionnaires qui reçurent en signe d’abandon des croyances anciennes les dieux familiaux qui furent expédiés au Musée des Missions à Londres. L’effigie (To’o) du dieu Oro fut, semble-t-il, brûlé. 
Pomare II ordonna, par la suite, que tous les marae de Tahiti et Moorea fussent détruits. Et c’est ainsi qu’aujourd’hui, il ne reste plus guère de traces de tous ces édifices prestigieux dans notre Commune de Punaauia.