octobre 2014

La maison de quartier de OUTUMAORO rouvre ses portes

Sise à OUTUMAORO, au PU TIARE ANANI, la maison de quartier rouvre finalement ses portes aujourd’hui, mercredi 22 octobre 2014, pour une durée de 6 mois, soit jusqu’au 20 mars 2015. Celle-ci est dorénavant dirigée par l’Association MAREIHAU, une des associations issues du quartier de OUTUMAORO et ayant été retenue par la Commune et le Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS), pour avoir répondu à leurs attentes.

La maison de quartier est présidée par Mme Hivanui CHANSAUD et dispose de 6 animateurs, tous issus du quartier de OUTUMAORO, munis d’un brevet de secourisme et d’animation. Grâce à leur motivation, ils ont ainsi été retenus pour venir en aide aux enfants du quartier, âgés de 6 ans et plus. Un planning a d’ores et déjà été mis en place, avec au programme : l’aide aux devoirs et des activités ludiques (lecture, jeux de société) et sportives (ping-pong, baby-foot). La maison de quartier propose également des sorties (plage, randonnées, cinéma …) pendant les vacances scolaires, moyennant la modeste somme de 1.000 FCP par enfant, pour toute la durée des vacances.

Evènement à retenir pour les enfants du quartier : HALLOWEEN sera organisé mercredi prochain dans l’après-midi, avec au programme, maquillage, déguisements, constitution des groupes d’enfants et départ dans les quartiers avoisinants pour la distribution des bonbons par les familles.

  • Présidente de l’association MAREIHAU de OUTUMAORO : Mme Hivanui CHANSAUD
  • Coordinatrices : Poerava HAPIPI et Merlyna NOUVEAU
  • Nombre d’animateurs : 6
  • Nombre d’enfants pour cette première journée : 27

5 nouveaux volontaires au service civique ont signé leur contrat

Ce mercredi 15 octobre 2014, la Fédération des Œuvres Laïques (FOL), les directrices des quatre écoles maternelles et les 5 volontaires au service civique, ont été reçus à la mairie de PUNAAUIA par M. Aitu POMMIER, 2ème adjoint au Maire, pour procéder à la signature des nouveaux contrats.

Du 15 octobre au 14 juin 2015, soit pour une durée de huit mois, les stagiaires sont affectés dans les écoles maternelles de la commune, avec pour mission, d’accompagner les petits dans des secteurs éducatifs adaptés à leur jeune âge : lecture, activités ludiques, sportives et culturelles, sensibilisation au développement durable. Ce dispositif permet à des jeunes sans emploi et sans obligation de diplômes d’accéder à une activité professionnelle, d’y acquérir une certaine expérience dans un domaine bien spécifique et surtout de percevoir une indemnité versée en partie par l’Etat, à hauteur de 55.768 FCP et par la Commune à hauteur de 12.686 FCP, avec une couverture sociale.

Qu’est-ce que le service civique ?

C’est un dispositif qui permet à tout jeune âgé de 16 à 25 ans de se consacrer durant 6 à 12 mois à une mission d’intérêt général, au sein d’une association ou d’une collectivité publique, tout en étant indemnisé et doté d’une couverture sociale.

Chikungunhya : Pulvérisations à partir d’aujourd’hui

Afin de lutter contre la propagation du chikungunhya, le service d’Hygiène procède dès aujourd’hui, mardi 14 octobre 2014, à des pulvérisations sur le territoire de la commune de PUNAAUIA.

Deux secteurs de la commune seront traités les mardi 14, jeudi 16 et mardi 21 octobre 2014.

Voir ci-dessous la cartographie des zones de traitement :

Mesures de précaution à prendre pour éviter la maladie :

  • Supprimer toutes les eaux stagnantes autour de votre habitation ;
  • Utiliser des répulsifs (en vente en grande surface ou en pharmacie)

Symptômes :

  • Apparition brutale de fièvre, accompagnée de douleurs articulaires et de céphalées

De jeunes éco-citoyens sensibles à l’environnement

Le Collège de PUNAAUIA a organisé hier, jeudi 09 octobre 2014, une journée liée au développement durable. A cette occasion, la commune de PUNAAUIA, représentée par M. Yves CHING, 6ème adjoint au Maire, accompagnée des agents techniques du service du développement durable de la mairie, Mmes Terena HARGOUS et Lucia MAUFENE, se sont rendus sur place afin de soutenir cette action menée par M. Julien GUILLOUX, principal adjoint du Collège, ancien professeur de Sciences Vie et Terre (SVT) et en charge du projet « Environnement ».

Le thème de la journée était axé sur l’embellissement de l’établissement scolaire. Pour cela, les éco-délégués, munis d’un gilet jaune et d’une paire de gants, avaient pour mission de valoriser le site appelé « belle vue », en mettant en terre, à l’intérieur des bacs, les plantes fournies par le Centre des Jeunes Adolescents (CJA). En végétalisant ce site, M. Julien GUILLOUX souhaite faire de cet endroit « le poumon de l’établissement ». Un palmier a ensuite été planté près du réfectoire, afin d’y apporter également un peu de verdure.

Depuis deux ans, le collège de PUNAAUIA organise en début d’année scolaire, une élection nommant deux éco-délégués par classe, de la 6ème à la 3ème. Munis obligatoirement d’un gilet jaune, ces éco-délégués ont pour mission de s’assurer que les classes restent propres et que le tri des déchets soit respecté. Toutes les bouteilles en plastique sont récupérées et compactées, grâce au matériel très astucieux et pratique confectionné par des élèves de la SEGPA, le « compacteur de bouteilles en plastique ». Deux fois « Tortue d’Argent », le Collège espère bien obtenir prochainement la « Tortue d’Or ».

Présentation du composteur de bouteilles en plastique par M. Tunui TELLIER, Conseiller Principal d'Education (CPE)

Le service Environnement équipé de nouveaux camions BOM

La commune de PUNAAUIA a réceptionné hier après-midi, lundi 06 octobre 2014, trois engins flambants neufs : Deux camions BOM de 12m3 et un camion grue de 26 tonnes, avec caissons. Le service Environnement attendait avec impatience ces nouveaux engins qui permettront de résoudre le problème de collecte des déchets.

Depuis plusieurs mois, le service de l’Environnement rencontrait des difficultés à assurer efficacement la collecte des déchets. Ceci était dû notamment aux nombreuses pannes des engins qui ont engendré des dysfonctionnements du service.

Le coût de total de l’acquisition de ces trois engins s’élève à 93.520.000 FCP, cofinancé à hauteur de 18.950.000 FCP par le Pays et 74.578.000 FCP par la Commune :

-          2 camions BOM de 12m3 : 51.800.000 FCP

-          1 camion grue de 26 tonnes ampli roll avec 3 caissons déposables : 41.720.000 FCP

Le VA’A Féminin s’impose

L’Association PUNAAUIA VA'A, présidée par Ramona PIRITUA, a démontré ce samedi 04 octobre 2014 que la « Femme » a largement sa place dans la pratique du VA’A. Intitulée « VA’A HINE », cette course a rassemblé la gent féminine sportive, motivée par un même objectif : Celui de s’imposer dans un domaine qui requiert de la puissance physique et une forte capacité mentale.

La « VA’A HINE » s’est déroulée sur le site de OROHITI, où dix équipes se sont affrontées, sur un parcours de 15 km, en partant de la balise du Mac DO vers l’église Saint-Etienne.

- TEAM OPT (3 )

- PUNAAUIA VA'A (3)

- HEIVA'A HOE (1)

- PAPEETE HOE (1)

- TAUTIRA VA'A (1)

- TAHUARERE VA'A (1)

Dès les premiers coups de rame, HEIVA'A HOE et TEAM OPT A ont pris l'avant de la course. En 3eme place, une équipe de PUNAAUIA VA'A, avec Maguy, Miri et Nadège est restée en bonne position. 

Lors du virage à l'église St ETIENNE, un beau combat a opposé HEIVA'A HOE et TEAM OPT, mais ce sont les rameuse de OPT qui ont pris le dessus.

Le classement est resté inchangé jusqu'au 2eme tour, où à l'entrée de la passe, un dernier duel pour la 1ere place a commencé. C'est finalement l'équipe HEIVA'A HOE qui s'est imposée de 2 secondes devant le TEAM OPT. La 3eme place est revenue à l’équipe PUNAAUIA VA'A.

Classement :

1er : HEIVA'A HOE  

2eme : TEAM OPT  

3eme : PUNAAUIA VA'A  

4eme : TEAM OPT

5eme : TEAM OPT

6eme : PUNAAUIA VA'A

7eme / PUNAAUIA VA'A

8eme : PAPEETE HOE

9eme : TAUTIRA VA'A

10em : TAHUARERE VA'A (abandon au 1er tour)

Classement par catégorie :

Open JEUNE DAME :      1ère  : HEIVA'A HOE         

2 - PAPEETE HOE                 

3 - TAUTIRA VA'A                   

                                                        

Open DAME : 1ère  - TEAM OPT

2 - PUNAAUIA VA'A

3 - TEAM OPT

4 - PUNAAUIA VA'A

MASTER DAME : 1ere - TEAM OPT

2eme : PUNAAUIA VA'A

Félicitations à toutes les équipes et également aux jeunes enfants où une course leur a été spécialement organisée.

Les enfants entourés de leur coach et de Mmes Astride MARA, conseillère municipale, Ramona PIRITUA, Présidente de l'AS PUNAAUIA VA'A

 

PUNAAUIA présente officiellement son conseil de gestion pour la PUNARU’U

Pour faire suite au Livre Blanc « TE HOTU NUI NO PUNARU’U, rédigé suite à une large concertation et édité l’année dernière, le Conseil de gestion  de la vallée de la PUNARU’U réunissant des représentants de la Commune, de l’Etat, du Pays, des entreprises, des associations de protection de l’Environnement et des propriétaires a été officiellement lancé hier dans la salle du conseil municipal de PUNAAUIA par son Président, Monsieur le Maire, Ronald TUMAHAI.

Composé de dix-sept membres, ce Conseil est destiné à favoriser le dialogue entre les différents usagers et les autorités publiques, dans le but de permettre un développement harmonieux de l’ensemble du bassin versant, de la baie de NUUROA aux hauts plateaux de la PUNARU’U.

Le Pays, représenté par Monsieur Heremoana MAAMAATUAIAHUTAPU, a apporté son soutien à cette démarche de dialogue et de travail en commun, qui  pourrait être appliquée à bien d’autres vallées de Polynésie.

Le conseil de gestion encadré par un règlement intérieur

La particularité de cette entité est qu’elle a pour but de « gérer » à la fois l’espace terrestre, littoral et maritime du bassin versant de la PUNARU’U. Il s’agit d’une caractéristique non prévue par les textes polynésiens, qui abordent la gestion de l’espace terrestre et maritime, de façon cloisonnée. C’est pourquoi, ses membres ont choisi de doter ce Conseil de gestion, d’un  règlement intérieur.

Des comités techniques sont prévus pour suivre les thématiques du Livre Blanc et permettre le suivi des projets :

1-Comité RECHERCHE pour la capitalisation des connaissances et savoirs ;

2-Comité PROTECTION pour la protection des patrimoines naturels et culturels ;

3-Comité COMMUNICATION ET SENSIBILISATION pour la valorisation des patrimoines ;

4-Comité EXPLOITATION ET REGLEMENTATION pour la maîtrise du développement des activités économiques et industrielles.

28 objectifs définis par une charte d’engagement

Basé essentiellement sur l’engagement volontaire de ses membres, qui partagent le même constat d’une profonde dégradation et d’un irrespect total de la vallée de la PUNARU’U de la part de ses usagers, le Conseil de gestion a souhaité fixer, de manière formelle, cet engagement au sein d’une Charte. Cette dernière, qui sera prochainement signée par chacun d’eux, reprend en vérité les 28 objectifs inscrits dans le Livre Blanc, permettant ainsi une continuité et une cohérence par rapport aux ateliers de concertation tenues en 2012, avec plus d’une soixantaine de participants.

1)   Créer un comité de gestion ;

2)   Elaborer un plan de gestion ;

3)   Mieux maîtriser la règlementation ;

4)   Mutualiser les moyens de contrôle ;

5)   Développer des partenaires financiers ;

6)   Réviser la fiscalité ;

7)   Créer des contributions pour les services rendus par l’environnement et les équipements collectifs ;

8)   Concevoir un outil d’évaluation de la gestion et des actions mises en œuvre ;

9)   Développer des programmes de recherche pour améliorer notre connaissance du patrimoine naturel ;

10)                     Développer des programmes de recueil de connaissances relatifs au patrimoine culturel et historique ;

11)                     Identifier et maîtriser les impacts liés aux usages de la vallée ;

12)                     Développer des indicateurs de suivi de l’état de l’environnement ;

13)                     Développer des programmes de protection / conservation de la biodiversité animale et végétale ;

14)                     Inscrire des mesures de protection des ressources dans la règlementation ;

15)                     Réhabiliter les sites historiques et culturels ;

16)                     Maintenir la tradition des porteurs d’oranges ;

17)                     Favoriser une réappropriation du bord de mer et des berges de la rivière ;

18)                     Assurer un suivi des récifs coralliens ;

19)                     Développer des outils de communication dynamiques ;

20)                     Encourager le respect des patrimoines par la diffusion de la connaissance en milieu scolaire ;

21)                     Former les usagers et les partenaires à la valeur patrimoniale de la vallée ;

22)                     Encadrer l’organisation de la seconde zone industrielle et l’activité des carrières ;

23)                     Développer l’éco-tourisme ;

24)                     Faire revivre la pêche à l’embouchure de la rivière et dans la baie ;

25)                     Mettre en place une politique innovante en matière de mobilité ;

26)                     Renforcer la surveillance de la zone industrielle ;

27)                     Encourager l’exemplarité ;

28)                     Assurer un suivi de l’impact environnemental des activités.

Un calendrier de travail pour passer à l’action

Si cette première réunion se voulait assez formelle, un calendrier de travail a été proposé aux membres du conseil de gestion, de manière à concrétiser les engagements et passer à l’action.

Un séminaire est, d’ores et déjà, programmé pour arrêter un plan d’actions triennal (2015-2018), sur lequel les comités techniques pourront plancher dès 2015.

La prochaine réunion du Conseil de gestion est prévue pour la Fête de l’Orange, fin juin 2015.

Une délégation de MOOREA-MAIAO à la rencontre du pôle Funéraire de PUNAAUIA

Dans le cadre de la gestion conformément à la réglementation en vigueur et du développement des cimetières de MOOREA, une délégation composée de deux agents et de sept  élus de la mairie de la commune de MOOREA – MAIAO, ont souhaité rencontrer les agents du pôle Funéraire de la mairie de PUNAAUIA, afin d’effectuer une visite guidée du cimetière de NUUROA et du site du futur cimetière de VAITAVERE.

PUNAAUIA - Manulani et Jordie LEE du pôle Funéraire, Jérôme LAIGRET, Chef du service des Affaires Administratives, Hinano TEISSIER et Marie-Rose TEURU, respectivement 9ème et 10ème adjointe au Maire et la délégation de MOOREA - MAIAO

Deux points ont particulièrement retenu l’attention de cette délégation, à savoir :

- La création et la gestion des concessions hors-sol et en pleine terre de NUUROA ;

- Le projet de VAITAVERE dans son ensemble car MOOREA dispose d’un terrain exploitable similaire.

Cimetière de NUUROA

Extension du cimetière de NUUROA, avec ses concessions hors-sols

Site de VAITAVERE où sera implanté le futur cimetière