juillet 2016

Punaauia ne se laisse pas envahir par la Petite Fourmi de Feu

Engagée dans la lutte contre la petite fourmi de feu depuis 2014, la commune a formé ses agents à reconnaître cet insecte nuisible et à sensibiliser ses administrés pour éviter sa propagation

A la veille de l’ouverture des festivités, M. Robert UEVA, agent du service du développement durable et économique, a mené plusieurs détections dans les jardins de l’hôtel de ville et chez les associations d’horticulteurs présents durant l’évènement afin d’identifier la présence ou non de la fourmi en question et ainsi d’en limiter les risques de propagation. Les onze horticulteurs sont issus de diverses communes comme Punaauia, Paea, Faa’a et Mahina, ce qui a fortiori augmente potentiellement les risques de propagations. Plusieurs prélèvements ont été effectués à leur domicile et envoyés à la Direction de l’environnement (DIREN), qui a confirmé qu’il n’y avait aucune Petite fourmi feu.

Le service du développement durable et économique a profité de cette occasion pour sensibiliser l’ensemble des artisans et des visiteurs sur les espèces envahissantes et a aussi tenu un stand. Toujours dans le cadre des festivités de l’Orange, une dizaine d’horticulteurs ont demandé une prolongation d’une semaine pour continuer à vendre leurs plantes et fleurs dans les jardins de l’hôtel de ville de Punaauia. Le service du développement durable et économique poursuivra donc ses détections et passera à la loupe tous les horticulteurs pour garantir la non présence de la PFF

En parallèle, la société TECHNIVAL, titulaire du marché de valorisation des déchets végétaux de la commune de Punaauia, a elle aussi souhaité établir un état zéro de la présence de la PFF avant le démarrage de son activité. M. Robert UEVA a effectué des prélèvements sur le site d’exploitation, qui se sont avérés positifs, confirmés par la DIREN. La société, sensible à l’environnement, a été très réactive et a de suite réalisé une désinsectisation sur une superficie de près de 2 300m2. La seconde détection a confirmé que la petite fourmi de feu n’était plus présente, mais une réunion sera programmée prochainement avec les sociétés avoisinantes et les riverains pour organiser des détections et désinsectisations. Ce sera également l’occasion de les sensibiliser à ce fléau.

 

Robert UEVA, agent de terrain formé par FENUA Environnement

Depuis 2014, le service possède un agent de terrain,  formé par Fenua environnement, qui a notamment pour mission de sensibiliser tous les acteurs économiques de Punaauia à la lutte contre la Petite fourmi de feu. Aussi, il accompagne l’association SOP Manu lors de sa campagne de lutte contre la PFF sur les hauteurs de Maruapo jusqu’au pk18 pour protéger l’oiseau endémique : le Monarque de Tahiti. A aujourd’hui, toutes les structures et sites communaux ne sont pas encore touchés par la PFF et le service comptabilise 43 interventions auprès des administrés dont seulement 8 prélèvements ont été positifs. 

Pour information, la détection communale est gratuite et effectuée (selon évaluation des risques  de sécurité) sur demande des administrés ou entreprises de la commune. Chacun est responsable de sa propagation, alors soyons tous mobilisés !

Pour accompagner au mieux ses administrés, un dépliant comprenant les caractéristiques de la PFF, les écogestes à adopter et les contacts des entreprises de désinsectisation de Punaauia (le prix varie selon la superficie du terrain) est disponible.

Contact : M. Robert UEVA, Tél. : 40.86.56.09 – Mail : robert.ueva@mairiedepunaauia.pf.

PGA - Le PGA révisé soumis à enquête publique

Dans le cadre de la révision du Plan Général d'Aménagement (PGA) de la ville de PUNAAUIA, une enquête publique est ouverte du 07 juillet 2016 au 07 septembre 2016. A cet effet, conformément à l'arrêté n° 4891/MET du 10 juin 2016 paru au Journal Officel du 17 juin 2016, le dossier de PGA sera mis à la disposition du public pendant toute la durée de l'enquête dans les locaux du service Etude et Aménagement de la mairie, du lundi au jeudi, de 07h30 à 15h30, et le vendredi, de 07h30 à 14h30.

Le commissaire enquêteur sera présent dans les locaux du service Etude et Aménagement de la mairie aux jours et horaires suivants, afin de recueillir les avis et observations du public :

  • Le jeudi 07 juillet 2016 de 08h00 à midi
  • Le samedi 09 juillet 2016 de 08h00 à midi
  • Le lundi 11 juillet 2016 de 08h00 à midi
  • Le vendredi 15 juillet 2016 de midi à 16h00
  • Le mercredi 20 juillet 2016 de midi à 16h00
  • Le samedi 23 juillet 2016 de 08h00 à midi
  • Le lundi 25 juillet 2016 de 08h00 à midi
  • Le jeudi 28 juillet 2016 de midi à 16h00
  • Le lundi 1er août 2016 de 08h00 à midi
  • Le jeudi 04 août 2016 de midi à 16h00
  • Le mercredi 10 août 2016 de midi à 16h00
  • Le mardi 16 août 2016 de 08h00 à midi
  • Le samedi 20 août 2016 de 08h00 à midi
  • Le lundi 22 août 2016 de 08h00 à midi
  • Le jeudi 25 août 2016 de midi à 16h00
  • Le mercredi 31 août 2016 de midi à 16h00
  • Le samedi 03 septembre 2016 de 08h00 à midi
  • Le mercredi 07 septembre 2016 de midi à 16h00

Photo prise lors de la Commission Locale d'Aménagement en 2013 présentant la révision du PGA

 

Une nouvelle clôture à VAIOPU pour lutter contre l'incivisme

Une importante opération de nettoyage a pu être effectuée en fin d'année dernière au lotissement VAIOPU par l'Amicale des résidents TE ARII NUI, grâce au partenariat avec l'OPH, le Syndicat Mixte du Contrat de Ville, la Commune et la Société PALACZ, qui s'est chargée de l'évacuation des déchets amoncelés dans des talus difficiles d'accès et recouvrant une surface total de près de 5.000 m2. Ce partenariat a engagé les habitants de VAIOPU à mettre en place un projet de sensibilisation au tri et au respect de la collecte des déchets et au nettoyage du quartier.

Pour préserver la propreté des lieux et lutter contre l'incivisme, une clôture vient d'être réalisée par les jeunes du quartier, le long du premier talus, à l'entrée du lotissement VAIOPU, et très prochainement, deux panneaux d'interdiction de dépôts sauvages avec affichage d'une charte éco-citoyennet élaborée par les résidents seront implantés au niveau des deux talus.